LafargeHolcim a annoncé ce jeudi qu’elle acceptait la demande d’Ethos de préparer un rapport d’alignement climatique et de le soumettre au vote consultatif de ses actionnaires lors de son assemblée générale (AG) 2022. Ethos salue la décision du conseil d’administration d’impliquer les actionnaires dans la validation de sa stratégie climatique.

LafargeHolcim est le premier producteur de ciment («building materials») au monde à introduire un vote «Say on Climate» dans le cadre de son AG. Cette décision est donc un signal d’autant plus fort qu’il s’agit d’un secteur à très forte intensité carbone et dont la «décarbonation» est essentielle pour permettre la transition vers une nouvelle économie neutre en carbone. Avec des émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre de 140 millions de tonnes par an, LafargeHolcim est également le plus grand émetteur de CO2 de la bourse Suisse. 

Dans le contexte de mesures législatives croissantes pour lutter contre le réchauffement climatique, le développement d’une stratégie climatique à long terme et la mise en place de mesures transparentes pour réduire les émissions de CO2 sont essentiels pour maintenir la compétitivité financière de l’entreprise à moyen et long terme. L’organisation d’un vote consultatif sur le rapport d’alignement climatique lors de l’assemblée générale permettra aux actionnaires de valider les mesures mises en place par le conseil d’administration et la direction générale. 

Nestlé, de son côté, avait déjà dévoilé mardi matin que sa feuille de route («roadmap») pour parvenir à zéro émission nette de CO2 d’ici à 2050 serait soumise au vote consultatif de ses actionnaires cette année déjà. 

La Fondation Ethos se félicite de ces décisions. Ces derniers mois, Ethos a en effet mené de nombreuses discussions avec les conseils d’administration de Nestlé et de LafargeHolcim, les deux sociétés suisses qui émettent le plus de CO2, afin de les inciter à organiser un vote consultatif sur leur stratégie climatique de manière volontaire. Ethos est notamment responsable du dialogue avec Nestlé et co-responsable du dialogue avec LafargeHolcim dans le cadre de l’initiative «Climate Action 100+». Le dialogue est également effectué au nom des 151 caisses de pensions membres de l’Ethos Engagement Pool qui s’engagent au côté d’Ethos pour encourager les entreprises à améliorer leurs pratiques dans les domaines environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). 

Pour l’heure, Nestlé et LafargeHolcim n’ont toutefois évoqué la tenue que d’un seul vote consultatif : en 2021 pour Nestlé et en 2022 pour LafargeHolcim. Ethos va donc poursuivre son dialogue avec ces deux sociétés pour que cette possibilité soit accordée aux actionnaires chaque année.