Pour la 16e année consécutive, la Fondation Ethos mènera en 2020 un dialogue constructif avec les 150 plus grandes sociétés cotées en Suisse afin de les inciter à améliorer leurs pratiques en matière de gouvernance et de responsabilité environnementale et sociale. Ce dialogue s’effectue au nom des 143 membres actuels de l’EEP qui représentent une fortune totale de CHF 223 milliards, soit plus d’un quart de la fortune du deuxième pilier en Suisse.

Réunis vendredi 22 novembre à Berne, les membres de l'Ethos Engagement Pool (EEP) Suisse ont accepté à l’unanimité les thèmes d’engagement suivants pour l’année 2020 :

  • Changement climatique
  • Gouvernance
  • Conditions de travail et respect des droits humains
  • Reporting environnemental et social standardisé
  • Engagement réactif suite à des controverses

Le changement climatique, la bonne gouvernance et le respect des droits humains restent donc les trois thèmes principaux de dialogue. Ce dialogue avec les 150 plus grandes sociétés cotées en Suisse est mené par Ethos au nom des 143 membres actuels de l’EEP Suisse avec CHF 223 milliards sous gestion, dont CHF 23 milliards d’actions suisses (environ 2% du SPI).

Ethos insistera en 2020 auprès des banques et des assurances sur l’urgence de faire preuve de davantage de responsabilité et de transparence en matière d’environnement. L’impact de la place financière suisse étant important en matière de changement climatique, Ethos demandera aux banques et aux assurances de limiter leur financement, leurs investissements et les contrats d’assurance avec les sociétés qui contribuent le plus au réchauffement climatique ou ne respectent pas les droits humains et du travail.

Réunissant une centaine de personnes, cet événement a été l’occasion, comme chaque année, d’inviter un dirigeant d’une société cotée suisse à exposer sa vision du dialogue actionnarial. Les participants ont pu assisté à la présentation du président du Conseil d’administration de Schindler Group, M. Silvio Napoli, qui a exposé les défis de l’entreprise qu’il préside et les spécificités de la gouvernance d’une société cotée contrôlée par une famille. Un échange constructif a ensuite eu lieu entre M. Napoli et les représentants de l’EEP présents dans la salle.

Membres de l'EEP Suisse