Le 24 avril a marqué le quatrième anniversaire de l’effondrement de l’usine Rana Plaza au Bangladesh, qui a provoqué la mort d’au moins 1'100 ouvriers et en a blessé 2'600 autres. A cette occasion, un regroupement de 137 investisseurs globaux avec plus de USD 4.3 trillions d’actifs sous gestion, dont Ethos et les 11 membres de l’Ethos Engagement Pool International, a publié une déclaration saluant le succès de « l’Accord sur la sécurité incendie et bâtiments au Bangladesh » (« l’Accord »).

Suite à cet accident tragique en 2013, Ethos et de nombreux investisseurs institutionnels ont immédiatement réagi en demandant à l’industrie textile qui se fournit au Bangladesh d’indemniser les victimes et de mettre en place des mesures de prévention pour éviter que de telles tragédies ne se reproduisent à l’avenir.  Cette mobilisation a conduit à la conclusion de « l’Accord », signé par des syndicats, des ONG et par plus de 300 marques et détaillants. L’Accord, d’une durée de 5 ans, a créé un cadre contraignant visant à effectuer des inspections d’usines pour identifier et corriger des problèmes électriques, relatifs aux incendies, ainsi que d’autres problèmes structurels liés à la qualité des bâtiments.

Durant les 4 dernières années, 1600 inspections d’usines ont eu lieu et une partie importante des problèmes identifiés a été corrigée. Il ne reste actuellement qu’une année avant la fin du mandat et les investisseurs saluent les progrès significatifs réalisés qui prouvent l’efficacité du modèle « Accord ». Ce dernier a influencé la relation et la responsabilité des marques et des détaillants vis-à-vis de leurs travailleurs dans leurs chaînes d’approvisionnement. Il reste cependant encore d’importantes tâches à accomplir. C’est pourquoi Ethos et les autres signataires de la déclaration encouragent les sociétés concernées de prolonger l’Accord aussi longtemps que nécesaire pour compléter la remédiation des problèmes restants afin d’améliorer la sécurité des travailleurs dans l’industrie textile au Bangladesh.

Déclaration des investisseurs du 24.04.2017