L’Ethos Engagement Pool (EEP), créé en 2004 par Ethos et deux caisses de pensions suisses, regroupe aujourd’hui 130 investisseurs institutionnels suisses représentant 21 milliards de CHF en actions suisses. Réunis autour d’Ethos, ces investisseurs  sont convaincus qu’engager le dialogue avec les sociétés est un moyen efficace pour les sensibiliser aux bonnes pratiques en matière de gouvernement d’entreprise et de responsabilité environnementale et sociale.

En regroupant les forces de nombreux investisseurs institutionnels partageant un intérêt pour les problématiques extra-financières, l’objectif de l’EEP est d’augmenter de manière durable la valeur de l’entreprise pour l’ensemble de ses parties prenantes. Le choix des thèmes de dialogue est effectué annuellement par les membres du pool. En 2017, l’univers de dialogue a été étendu aux 150 plus grandes sociétés cotées en Suisse, représentant plus de 99% de la capitalisation boursière du SPI. Un rapport annuel détaillé des activités de dialogue est fourni exclusivement aux membres de l’EEP. Par souci de transparence, une version synthétique du rapport résumant les principaux thèmes et résultats du dialogue est disponible sur le site internet d’Ethos.

Gouvernement d’entreprise : progrès réguliers

Ethos se réjouit de constater les progrès des sociétés sur les sujets de gouvernance. A titre d’exemple, on observe une quasi disparition du cumul des fonctions de président du conseil et de directeur général, ainsi qu’une progression régulière du nombre d’administratrices, notamment dans les plus grandes sociétés.

En ce qui concerne les rémunérations du conseil d’administration, l’attribution d’options aux administrateurs a presque disparu. Au niveau de la direction générale, de plus en plus de sociétés remplacent les plans de rémunération à long terme en actions bloquées par des plans basés sur la performance, ce qui constitue une amélioration importante de leur pratique.

Responsabilité environnementale et sociale : priorité sur le changement climatique

En matière de responsabilité environnementale et sociale, le dialogue a notamment été conduit sur l’existence de codes de conduite et leur mise en œuvre, la publication de rapports extra-financiers et sur la stratégie des sociétés en matière de changement climatique.

Si on peut se réjouir d’une progression régulière dans le domaine de la publication des codes de conduite, force est de constater qu’il y a encore beaucoup à faire en matière de reporting environnemental et social. En effet, en 2016, près de la moitié des sociétés ne publient pas de rapport de durabilité.

Au vu de l’urgence que représente le changement climatique, Ethos accorde beaucoup d’importance à la stratégie des sociétés en matière de comptabilisation et de réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre. Pour aider les entreprises dans leur réflexion, Ethos a élaboré un document de dialogue (« engagement paper ») qui a été envoyé à tous les présidents de sociétés cotées incluses dans l’univers EEP en octobre 2016. Ce document, qui résume en 5 points les attentes des investisseurs envers les sociétés cotées, servira de base au dialogue entre Ethos et les sociétés en 2017.