Dominique Biedermann
Membre depuis
  • 58
    Président
    Membre du bureau du Conseil

    Dominique Biedermann (1958) est président du conseil de fondation d'Ethos et du conseil d’administration d’Ethos Services depuis 2015. Auparavant, il a été le directeur de la Fondation Ethos depuis 1998 ainsi que de la société Ethos Services depuis sa création en 2000.

    En 1989, Dominique Biedermann a obtenu le titre de docteur ès sciences économiques de l'Université de Genève. En 1991, il a rejoint la Caisse de prévoyance des enseignants de l'Instruction publique et des fonctionnaires de l'Administration du Canton de Genève (CIA) en tant que directeur adjoint, puis comme directeur de 1994 à 1998. A ce titre, il a participé en 1997 à la création de la Fondation Ethos.

    Dominique Biedermann est membre du conseil d’administration de la Fédération des coopératives Migros depuis 2012. Il est également membre du conseil d’administration de la société Expert Corporate Governance Service (ECGS) à Londres, ainsi que du Comité d'éthique et de déontologie de l'Université de Genève. Il est régulièrement invité comme enseignant dans le domaine du gouvernement d'entreprise et des investissements socialement responsables, notamment à l’Université de Genève et à l'Institut für Finanzdienstleistung (IFZ) à Zoug.

    Il a été lauréat du prix 2012 de la Fondation Landis & Gyr pour son rôle de pionnier dans la mise en pratique des règles de gouvernement d'entreprise et des principes du développement durable dans la gestion de fortune. En 2013, l’Université de Fribourg a décerné à Dominique Biedermann le titre de docteur honoris causa pour son engagement dans l’adoption des pratiques de bonne gouvernance par les entreprises suisses, ainsi que son action en faveur de l’investissement socialement responsable. En 2015, il a obtenu le titre honorifique d'Alumnus de l'année de l'Université de Genève.

  • 57
    Président
    Membre du bureau du conseil
    Membre du comité de gestion

    Dominique Biedermann (1958) est président du conseil d’administration d'Ethos Services et du conseil de fondation d’Ethos depuis 2015. Auparavant, il a été le directeur de la Fondation Ethos depuis 1998 ainsi que de la société Ethos Services depuis sa création en 2000.

    En 1989, Dominique Biedermann a obtenu le titre de docteur ès sciences économiques de l'Université de Genève. En 1991, il a rejoint la Caisse de prévoyance des enseignants de l'Instruction publique et des fonctionnaires de l'Administration du Canton de Genève (CIA) en tant que directeur adjoint, puis comme directeur de 1994 à 1998. A ce titre, il a participé en 1997 à la création de la Fondation Ethos.

    Dominique Biedermann est membre du conseil d’administration de la Fédération des coopératives Migros depuis 2012. Il est également membre du conseil d’administration de la société Expert Corporate Governance Service (ECGS) à Londres, ainsi que du Comité d'éthique et de déontologie de l'Université de Genève. Il est régulièrement invité comme enseignant dans le domaine du gouvernement d'entreprise et des investissements socialement responsables, notamment à l’Université de Genève et à l'Institut für Finanzdienstleistung (IFZ) à Zoug.

    Il a été lauréat du prix 2012 de la Fondation Landis & Gyr pour son rôle de pionnier dans la mise en pratique des règles de gouvernement d'entreprise et des principes du développement durable dans la gestion de fortune. En 2013, l’Université de Fribourg a décerné à Dominique Biedermann le titre de docteur honoris causa pour son engagement dans l’adoption des pratiques de bonne gouvernance par les entreprises suisses, ainsi que son action en faveur de l’investissement socialement responsable. En 2015, il a obtenu le titre honorifique d'Alumnus de l'année de l'Université de Genève.

Jacques Zwahlen
Membre depuis
  • 58
    Vice-président (depuis 2007)
    Membre du bureau du Conseil

    Jacques Zwahlen (1956) est membre du conseil de fondation d'Ethos depuis 1997 et vice-président depuis 2007. Il a été représentant de la Caisse de pensions des anciens collaborateurs de Charles Veillon SA jusqu'à sa dissolution le 1.12.2016.

    Jacques Zwahlen est licencié en droit de l'Université de Lausanne et diplômé de l'Institut universitaire d'études du développement de Genève. Il a dirigé la société Charles Veillon SA de 1994 à 2004, puis Veillon immobilière SA jusqu’en 2007. Actuellement, il est conseiller en fondations et associations. Il est président de la Fondation du Théâtre de l’Arsenic à Lausanne.

    Jusqu'au premier semestre 2015, Jacques Zwahlen a été membre de la commission de placement de la GBUV (Gestion des biens universitaires vaudois) et secrétaire général de l’association des directeurs des établissements scolaires vaudois (ADESOV). En outre, il a été membre de l'Assemblée constituante vaudoise de 1999 à 2002 et du comité de la Chambre vaudoise du commerce et de l'industrie (CVCI) de 1998 à 2006.

Gisela Basler
Membre depuis
  • 58

    Gisela Basler (1963) siège au conseil de fondation d'Ethos depuis 2014 en tant que représentante de Comunitas, Fondation de prévoyance de l’association des communes suisses.

    Gisela Basler a effectué des études de droit et est avocate. Elle est également titulaire du diplôme de gérante de caisse de pensions. Elle a été directrice de la fondation de prévoyance Comunitas de 2008 à septembre 2016. Auparavant elle a assumé diverses fonctions dirigeantes au sein de la Direction de la police et des affaires militaires du canton de Berne. Elle a aussi été pendant de nombreuses années déléguée du personnel au sein de la commission administrative de la Caisse de pension bernoise ainsi que membre de la commission cantonale bernoise de conciliation contre les discriminations dans les rapports de travail.

Françoise Bruderer Thom
Membre depuis
  • 58

    Françoise Bruderer Thom (1962) siège au conseil de fondation d'Ethos depuis 2011 en tant que représentante de la Caisse de pensions Poste. Depuis 2012, elle est également membre du comité de l’association Ethos Académie en tant que représentante de la Fondation Ethos.

    Françoise Bruderer Thom est titulaire d’une licence en sciences économiques de l’Université de Lausanne et d’une licence en droit de l’Université de Berne. Depuis 2007, elle est directrice de la Caisse de pensions Poste. En 2009, elle a également été pendant sept mois directrice ad interim de la caisse de pension de Swisscom « comPlan ». De 2001 à 2007, Françoise Bruderer Thom a été directrice de la caisse d’assurance du corps enseignant bernois. Auparavant, elle a notamment été directrice de la chancellerie du Tribunal fédéral des assurances à Lucerne et collaboratrice juridique de l’ombudsman de l’assurance-maladie.

    Françoise Bruderer Thom est membre du conseil des deux fondations d’investissement immobilières Testina et Turidomus ainsi que membre du Conseil de fondation de UBS Investment foundation 3 (infrastructure).

Aldo Ferrari
Membre depuis
  • 58
    Nommé par les caisses de pension fondatrices

    Aldo Ferrari (1962) siège au conseil de fondation d’Ethos depuis le 2.6.2016 en tant que représentant de l’une des deux caisses fondatrices, la Caisse Paritaire de Prévoyance de l’Industrie et de la Construction (CPPIC).

    Aldo Ferrari est titulaire du Brevet fédéral de spécialiste en assurances sociales. Il est membre du Comité directeur du syndicat Unia à Berne depuis 2011 et vice-président depuis 2012. Auparavant, il a été responsable régional du syndicat Unia pour le canton de Vaud de 2005 à 2010 et Secrétaire syndical et responsable régional du Syndicat Industrie & Bâtiment pour le canton de Vaud de 1996 à 2004.

    Depuis 2012, Aldo Ferrari est membre de la Commission de haute surveillance de la prévoyance professionnelle (CHSPP). Il est président du conseil de fondation de la CIEPP (Caisse Inter-Entreprises de Prévoyance professionnelle) et du conseil de fondation de la Caisse de pension d’Unia. Aldo Ferrari est également vice-président de la Fondation RESOR et de la Fondation Proparis ainsi que membre du conseil de la Fondation 2ème pilier swissstaffing, de la Caisse de pension de l'Union syndicale suisse (USS) et de la Fondation FAR.

Jean-Louis Rimaz
Membre depuis
  • 58
    Nommé par les caisses de pension fondatrices

    Jean-Louis Rimaz (1950) siège au conseil de fondation d'Ethos depuis 2014 en tant que représentant de l'une des deux caisses fondatrices, la Caisse de pension de l'Etat de Genève (CPEG). Il représente également la CPEG à l’Ethos Engagement Pool.

    Jean-Louis Rimaz, diplômé en biologie, a été enseignant au secondaire à Genève jusqu’en 2013, ainsi que formateur en didactique de la biologie à l’Institut de formation des maîtres de l’enseignement secondaire (IFMES). Il a représenté le personnel au comité de la CIA jusqu’en décembre 2013. Il en a été le président ou le vice-président depuis septembre 2006. Il a siégé pour la CIA aux conseils d’administration de Logement Social Romand (LSR SA) et de Fongit Seed Invest (FSI SA). Il a aussi été mandataire de la CIA pour les contacts avec les Principes pour l’Investissement Responsable (PRI).

Hanspeter Uster
Membre depuis
  • 58

    Hanspeter Uster (1958) siège au conseil de la fondation d’Ethos en tant que membre indépendant depuis 2009. Depuis 2012, il est également vice-président du comité de l’association Ethos Académie en tant que représentant de la Fondation Ethos.

    Hanspeter Uster a été conseiller d’Etat à Zoug et directeur du département de la sécurité de 1991 à 2006. De 1985 à 1990, il a travaillé comme avocat et notaire indépendant dans le canton de Zoug.

    De 2007 à 2013, Hanspeter Uster a dirigé le centre de compétence de criminalité économique à Lucerne. Depuis 2007, il est président du conseil de fondation de l'Institut suisse de police. Il est membre de la commission d’expert pour la surveillance du ministère public de Bâle Campagne depuis 2011. Depuis le 1er janvier 2013, Hanspeter Uster est également membre de l’Autorité de surveillance du Ministère public de la Confédération. Il dirige divers projets dans le domaine de la justice et de la sécurité. En 2015, l'Université de Berne a décerné à Hanspeter Uster le titre de docteur honoris causa pour son engagement en faveur de l'égalité de droit et de l'Etat de droit ainsi que pour ses contributions dans le domaine de l'assurance qualité des organes de police et de justice. De 2000 à 2016, Hanspeter Uster a été président de la Gesellschaft für ethische Fragen (GEF).